Horta

Nous traversons à nouveau le détroit entre Pico et Faial, pour un court-séjour de 2 nuits à Horta.
Horta est surnommée « la plus petite grande ville du monde ».

Nous séjournons à l’Hôtel International Azores Boutique, en centre ville. Le bâtiment de style art déco a été rénové en 2019 après 20 ans d’inactivité. L’immeuble avait été endommagé par un tremblement de terre.

La décoration sur le thème de l’histoire de l’aviation du début du XXème siècle est très graphique. Elle met en lumière les pionniers de l’époque où les hydravions traversant l’Atlantique Nord faisaient d’Horta une ville cosmopolite.

Notre chambre a une jolie vue sur la marina et le volcan de Pico.

Horta est une escale incontournable des plaisanciers anonymes comme des marins célèbres traversant l’Atlantique. La promenade à la marina est agréable, pour rêver devant les voiliers et admirer les talents d’artistes des navigateurs. Ils sont nombreux à sacrifier à la tradition en laissant une peinture avant d’entreprendre la traversée océanique.

Marins, touristes et locaux se retrouvent au Peter’s Café Sport , membre de la très officieuse liste des 10 meilleurs cafés de marins au monde. Il faut arriver tôt, avoir de la chance ou faire la queue pour avoir une table. L’ambiance est sympathique, la salle est décorée de fanions, il y a des petites annonces de skippers qui cherchent des équipiers.

La spécialité de la maison, qui fête ses 103 ans, est le Gin & Tonic. Peter produit d’ailleurs son propre Gin do Mar. On a adoré le mode d’emploi pour fêter dignement cet anniversaire !

Pour s’occuper à Horta :

Aller visiter la Fábrica da Baleia de Porto Pim. Cette ancienne usine de production d’huile et de farine de baleine a été reconverti en musée en 2000. L’usine a fonctionné de 1943 à 1974, « transformant » 1940 cachalots en 30 ans.

Grimper sur le Monte da Guia au dessus de l’usine. Ce cône volcanique domine la baie de Porto Pim et la ville de Horta.

Puis passer un moment à la plage en contrebas, l’eau est chaude et peu profonde. Il y a des douches et toilettes (comme sur toutes les plages des îles).

Flâner encore sur le quai avant d’aller prendre l’avion pour l’escale suivante, l’aéroport n’est qu’à 10 minutes en taxi.

Nos bons plans :

Boire un Gin chez Peter (3 à 5€ le cocktail).

Manger brésilien chez Capitolio (buffet à 10€).

Aller manger le meilleur sandwich du monde (si, si !!!) au marché municipal sur le stand Ah Boca Santa. Les produits sont locaux. 2 sandwichs, 2 boissons, 1 belle portion de frites pour 16€.

Manger une glace maison à Gelados do Atlantico (1,50€ la boule) : Patrick recommande les parfums ananas, goyave et fruit de la passion. Les fruits sont cultivés aux Açores.

Anti bon plan : éviter Genuino, un restaurant complètement surcôté. L’attente est interminable, les plats corrects mais le rapport qualité-prix très moyen. Le patron n’est pas souriant, sans doute la grosse tête parce qu’il a fait 2 tours du monde à la voile en solitaire ?

Conclusion : nous avons vraiment apprécié l’atmosphère détendue de ce joli port des Açores.